Jean-Claude Watrin chantre gaumais

L’auteur compositeur et interprète belge Jean-Claude Watrin est né et réside à Saint-Mard, petit village gaumais de la province du Luxembourg..
Il a sillonné les routes de Gaume et de Belgique avec ses amis musiciens pour interpréter ses propres textes ainsi que ceux de ses amis Claude Raucy, Joseph Collignon.
En 1977, il participe au Festival du Temps des Cerises à Floreffe. En 78, il participe à l’album collectif Survivre à Couvin (contribution de plusieurs chanteurs à la lutte contre le barrage de l’Eau Noire). Son 1er album Chansons pour la Gaume paraît la même année. Il y interprète, en patois gaumais ou en français, des chansons de révolte (La marche à suivreEl Mimile et les èlectionsPrenez le chemin des boisTchantans, tchantansChant de revendication) ou dépeignant la Gaume et ses habitants (La maîtresse dè DampicouEl piquetTango de Champenois).

Suivent les albums L’ouvrier du chapeau (80) avec La mauvaise étiquette, adaptation d’un titre de Brassens, Marie-Hélène (81), Hôtel (85), Rendez-vous(89) et Le chemin des bois.


Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.