Centre d’accueil pour demandeurs d’asile « Visages du Monde »

Asile, tordons le cou à des rumeurs infondées qui nuisent

Par respect aux 300 volontaires et aux 70 collaborateurs qui travaillent,

Par respect aux gestes constructifs des nombreux habitants de la région,

Par respect aux personnes qui ont fui la guerre,

Nous devons réagir.

NON, il n’est pas question d’agrandir le centre de Stockem pour y héberger encore plus de demandeurs d’asile. C’est un centre de 900 places.

NON, les locaux ne sont pas entretenus par du personnel extérieur mais par les demandeurs d’asile eux-mêmes à travers des contrats de services communautaires payés à 1,20 €/heure.

NON, ce n’est pas un climat d’affrontement et de violence qui règne sur place mais, au contraire, le dialogue et l’apaisement entre 29 nationalités.

NON, on ne peut pas accorder de crédit à des articles rédigés sans que leurs auteurs aient visité le centre. (cf. ci-dessous des liens vers des informations vérifiées et dignes de foi)

NON, les demandeurs d’asile ne sont pas désœuvrés : les enfants sont scolarisés et de nombreuses formations d’intégration culturelle, des cours de langue française et des animations (sports et divertissements) sont aussi organisés pour les adultes sur place ou à l’extérieur.

NON, les demandeurs d’asile ne sont pas laissés à eux-mêmes : ils sont encadrés notamment par du personnel médical, des assistants sociaux, des collaborateurs polyvalents et plus de 300 volontaires.

NON, les demandeurs d’asile ne gagnent pas 30 € par jour mais 7 € par semaine.

Le centre de la Croix Rouge de Stockem accueille des personnes fragilisées qui ont quitté leurs pays et demandé une protection en Belgique, en raison des risques de persécution qu’elles encourent dans leurs pays d’origine, du fait de leur appartenance à un groupe ethnique ou social, de sa religion, de sa nationalité ou de ses opinions politiques (convention de Genève de 1951).

MERCI à toute la population locale -et elle est nombreuse- d’avoir soutenu l’accueil de ces hommes, ces femmes, ces enfants : 300 nouveaux volontaires nous ont rejoints ; des dons vestimentaires, du matériel scolaire et des jouets ont afflué pendant toutes ces dernières semaines.

La mobilisation citoyenne à Arlon autour du centre de Stockem est vraiment un fait remarquable, pour en être fier !

MERCI aux écoles, aux enseignants des 23 écoles de la région d’avoir accueilli avec Humanité l’ensemble des 180 enfants du centre.

UNE JOURNEE PORTES OUVERTES sera organisée au mois de juin : ce sera l’occasion de rencontrer les demandeurs d’asile de Stockem, dont certains ont quitté leur pays d’origine pour échapper aux horreurs de la guerre (il arrive que des hôpitaux et des écoles soient bombardés).

Une excellente occasion de rétablir la vérité et d’avoir une vision non biaisée de la situation !

« L’ennemi, notre véritable ennemi, ce n’est pas la nation voisine, c’est la faim, l’ignorance, la routine, la superstition, les préjugés » Henri Dunant, fondateur de la Croix-Rouge.

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.