La vie à la rue


Regarde moi

(Dominique Bengler Gaétan Bruynbroeck)

Pour écrire cette nouvelle chanson sur la réalité des sans-abris, ce militant qui se définit du parti des oiseaux, des enfants, des baleines, de la Terre et de l’eau s’est basé sur sa propre expérience. Dominique Bengler chante simplement pour les femmes et les hommes qui, par choix, par conviction ou par leurs parcours de vie n’ont pas d’autres maisons que la rue.

C’est une superbe complainte opérée avec l’aide de Gaétan Bruynbroeck, guitariste et compositeur émérite avec qui une alchimie totale est née.

Ces pointures justifient la devise provinciale « une ardeur d’avance » bien plus que d’autres.


 

Partager cet article ...

Une réponse à La vie à la rue

  1. Jerry OX dit :

    Une chanson touchante et bien vue avec de l’émotion sans pathos . Un titre qui fait écho à « C’était avant » que j’avais écrite en 2011 : https://www.youtube.com/watch?v=ETVJ-F9lrek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.