La Petite Foire et LA TRANSMISSION agroécologique

Pour sa 9ème édition, La Petite Foire décide d’explorer les différentes facettes de LA TRANSMISSION Agroécologique

Comparativement aux autres secteurs de l’économie wallonne, la population active est nettement plus âgée en agriculture : plus de 65% des exploitants ont plus de 50 ans, et parmi eux, seulement 21% ont un successeur, 38% ne savent pas s’ils en auront un et 40% savent déjà qu’ils n’en auront pas ! La part de la population active dans le secteur agricole est aujourd’hui passée sous le seuil des 2%. D’ici quelques années, combien seront-elles/ils encore pour nous nourrir ?

En 2017, la Belgique comptait 987 exploitations agricoles de moins qu’en 2016, s’établissant à 35 910 (- 2,6 %). La diminution du nombre de fermes se confirme : de 1980 à 2017, le pays a perdu 68 % de ses exploitations, au même rythme en Wallonie et en Flandre (- 2,5 % par an), entraînant, de fait, la main-d’oeuvre vers la baisse également (le secteur a perdu 62 % du nombre de travailleurs occupés aux activités agricoles entre 1980 et 2016). Par contre, la superficie moyenne par exploitation a pratiquement triplé ces 37 dernières années ; en Wallonie, elle est passée de 21 hectares (1980) à 57 hectares (chiffres 2017).

L’agriculture biologique, elle, est en forte croissance, avec plus de 9% par an entre 2010 et 2017, avec une augmentation de 71 % des superficies cultivées pour le bio et de de 69% pour l’élevage bovin.

Qu’en est-il donc de la « transmissibilité » de nos fermes paysannes, de leurs terres, de leurs pratiques ? Mais aussi de la transmission des savoir et savoir-faire ? Nous vous proposerons cette année de rencontrer et de partager des exemples créatifs, novateurs, et résolument optimistes pour que, dès demain, ce soit des fermes paysannes à taille humaine qui nous nourrissent et non pas des usines !

Le programme en détail… ici : 

Bienvenue à La Petite Foire Paysanne de Semel ! Vous y rencontrerez celles et ceux qui, au quotidien, produisent nos nourritures – paysanNEs,productrices et producteurs- mais aussi des artisanEs, des associations militantes, des coopératives, des artistes …

Cette année, la Petite Foire propose de partager et de créer les liens pour la TRANSMISSION AGROECOLOGIQUE (des fermes, des terres, des savoir, savoir-faire et savoir-devenir).

Depuis 2011, La Petite Foire propose (avec entrée, parking et camping à prix libre) ce rendez-vous fédérateur et festif, en contre-pied d’une vision productiviste et industrielle de l’agriculture. Portail de contestation constructive, La Petite Foire vous a concocté un programme où la convivialité va de paire avec la militance :

• un marché paysan (fromages, salaisons, pains, fruits et légumes,…) le dimanche
• des stands animés par des associations et des collectifs citoyens,
• des artisans au travail (du bois, du métal, de l’osier, de la laine,…),
• un Espace Prairie avec des démonstrations de la Souveraineté Technologique Paysanne : filage de la laine, scierie mobile, travail en traction chevaline, création/fabrication/réparation d’outils et démonstrations,…
• un Espace Enfants pour la sieste et un peu de quiétude
• un Espace Artistes, chanteurs, musiciens, comédiens pour vous faire rêver et danser (également en déambulatoire)
• des Espaces Rencontre-Débat, pour nourrir les têtes !
• un Espace Miam, un Espace Bar local et équitable, une Cafèt’Equitable Oxfam à prix équitables, démocratiques (et l’eau gratuite !)

Profitez de l’ambiance formidable de La Petite Foire Paysanne et de la convivialité de celles et ceux qui partagent, défendent et font fleurir partout l’agroécologie paysanne pour la Souveraineté Alimentaire !

Samedi 27 juillet

À partir de 10h00 et toute la journée : Ouverture des stands avec animations/ateliers et démonstrations de la Souveraineté technologique paysanne (pas de marché paysan) – Espaces MIAM, Bar et Cafèt’Equitable Oxfam pour vous sus…tenter !

Samedi 10h30-11h30
Espace Conférences : Introduction sur le thème de la Transmission agroécologique. 65% des agriculteurs ont plus de 50 ans. Parmi eux, 21% ont un successeur, 38% ne savent pas s’ils en auront un et 40% savent déjà qu’ils n’en auront pas ! La part de la population active agricole est aujourd’hui passée sous le seuil des 2%. Demain, combien seront-elles/ils encore pour nous nourrir ? Avec Silvia Perez Économiste, sociologue, membre de mouvements de lutte paysanne.

Samedi 11h45-13h15
Grand chapiteau : Comment mettre en œuvre la déclaration des droits des paysans adoptée fin 2018 pour pérenniser et soutenir l’agriculture paysanne ? Comment accompagner la mise en œuvre de cette Déclaration en Belgique et la faire contribuer à nos plaidoyers (PAC, climat, régulation des pratiques des multinationales,…) ? 
Espace Conférences : Paroles paysannes pour réécrire les 17 objectifs du développement durable énoncés par l’ONU en 2015, à partir de la question paysanne avec notre vision, expériences agroécologiques, résistances. Nous partagerons nos conclusions lors des étapes de la marche Jai Jagat en Belgique 2020 et les acheminerons à Genève à l’ONU. Avec Alain Dangoisse, Jai Jagat BE, membre du MAP
Espace Ateliers : Luttes paysannes d’hier et d’ailleurs. Repensons les luttes paysannes actuelles à la lumière des luttes d’hier et d’ailleurs. Quelles leçons tirer des victoires des ancien.ne.s, des paysan.ne.s du monde entier ? Un moment de recul pour avancer plus vite ! 
Espace Projection : C’est planté près de chez vous (25’, film issu d’une collaboration entre le Gal Culturalité et des étudiants de l’Ihecs) Court métrage-documentaire mettant en valeur les initiatives et les efforts d’agriculteurs en transition agroécologique du Brabant wallon, suivi d’une animation.

Samedi 13h30-14h00 
Espace Conférences Inauguration officielle de La Petite Foire 2019 et discours du MAP 
Espace Projection : Petites Fermes – La chèvrerie de la Croix de la Grise (29’, film de Chemin de traverse asbl) Vincent Delobel est un éleveur-producteur de fromages de chèvres, dans la région de Tournai ; il a repris la ferme de ses parents… et réalisé un travail de mémoire universitaire sur la repaysanisation.

Samedi 14h30-17h30 
Espace conférences : Les défis pratiques de la transmission/reprise d’une ferme. Quand on parle de transmettre une ferme, le sentier pour y arriver est jalonné d’étapes précises. La discussion, portée par Terre en Vue, sera séquencée en trois moments : L’accompagnement des cédants, L’accompagnement et la formation des repreneurs, les obstacles concrets à la transmission. Des intervenants pluriels apporteront leurs témoignages sur cette question cruciale aujourd’hui, alors qu’un tiers seulement des fermes ont un repreneur identifié.

Samedi 14h30-16h00
Grand chapiteau : Comment transmettre des territoires préservés ? La conférence abordera la question de l’artificialisation et la (non) préservation des terres agricoles en Wallonie (Astrid Bouchedor, FIAN), une analyse critique du nouveau schéma de Développement du Territoire- SDT (Jean Peltier, Occupons le terrain) et un topo sur l’évolution générale de l’aménagement du territoire dans notre région (Lionel Delvaux, Inter-Environnement Wallonie).
Espace Projection : Habitat léger dans le parcours de transmission des fermes. Lors de la reprise d’une ferme, le lieu et la forme d’habitat peuvent faciliter ou décourager des repreneurs, ou nouveaux venus à l’agriculture. Yourte, caravane,… une bonne solution ? Derniers acquis législatifs et partage d’expériences d’habitat léger en zone agricole. Avec Halé, collectif militant pour faire valoir le droit pour chacun de vivre son habitat léger

Samedi 16h30-18h00
Espace Ateliers : Comment résister aux projets publics et privés indésirables ? Témoignages et atelier participatif de co-construction d’un petit guide Atelier animé par Occupons le terrain et agroécologie in action.
Espace Projection « La planète lait » (90’, film de Andreas Pichler) Europe, Asie ou Afrique : le lait s’impose comme le symbole de la croissance démesurée d’une production mondialisée. Ce film-enquête part à la rencontre des agriculteurs, des représentants de la filière laitière, des politiques, des lobbyistes et des scientifiques sur plusieurs continents en quête de réponses. Suivi d’un débat avec Henri Lecloux, co-président du MAP.

A partir de 18h00 : souper paysan au MIAM avec ratatouille des légumes de nos producteurs au riz d’épeautre avec des falafels et autres tartinades…

On fait la fête ?

Samedi à 20h30 : Musique avec Roata Stelelor 5tet
Elles sont belges, ou roumaines. Entre musique traditionnelle et fougue tsigane, leur répertoire oscille entre les héritages de chacun avec rythmes balkaniques variés ; tantôt le vibrato chante, tantôt les violons s’illuminent, l’accordéon veille comme un bon berger. Rythme soutenu d’une batuta qui donne envie de taper du pied… 

Samedi à 22h30 : Musique avec Hermanos Perdidos
Contre l’absurdité de la vie quotidienne et pour les hauteurs exotiques de la vie gitane ! Punks dans le cœur, gitans dans le sang et la Cumbia en el Alma, armés de guitares, de cajons, d’accordéons et d’une gorge enrouée…

Et, pour terminer la soirée… Musique-DJ avec Virginia !

Fermeture à 01h00 !

Dimanche 28 juillet

De 10h à 17h30  
Partout, partout et partout : ouverture du Marché Paysan avec animations/ateliers/dégustations et la Marguerite SPG (voir infos sur le stand SPG) – Démonstrations sur la Prairie – Artistes et fanfare en déambulatoire et conteuses à horaire variable – Espaces MIAM, Bar et Cafèt’Equitable Oxfam pour vous sus…tenter !

Dimanche 10h30-11h30 
Grand chapiteau : Transmission agroécologique : Restitution matinale des rencontres de la veille… pour se (re)mettre en route ! 
Espace Projection Projections en boucle de courts métrage sur l’agriculture

Dimanche 11h30-12h30 
Grand chapiteau : Atelier sur le “Système participatif de garantie” (SPG) avec Serge Peereboom (MAP-SPG) : la “marguerite SPG Petite Foire” est présente sur tous les stands des producteurs et artisans, avec ses pétales : bon, propre, vital, juste, local, et proposant aux visiteurs de compléter le pétale “bon”. Qu’est-ce qu’un SPG, Système Participatif de Garantie ? Pourquoi est-il présent à La Petite Foire ? Un système de coresponsabilité enfin dans les mains (ré)unies des mangeurs et des producteurs ! 
Espace Projection La ferme d’Emilie (25’, de Nathalie Lay) + discussion sur l’abattage à la ferme.Documentaire-portrait sur Emilie et son frère Brian donnant tout pour produire la meilleure viande possible avec leurs animaux et les ressources de leurs terres, jusqu’au projet du tout 1er camion-abattoir mobile pour reprendre la main sur l’abattage et créer ainsi le premier label éthique du bien-être animal en élevage… Suivi d’une discussion avec Sylvie La Spina (Nature & Progrès, spécialiste de la question en Wallonie) et Dounia Tadli (Anthropologue, Chargée de projets en agriculture biologique au CRA-W)

Dimanche 12h30-13h30
Espace Ateliers : Free the Soil : désobéissance civile contre l’agrobusiness ! Présentation de Free The Soil, une action de désobéissance civile de masse qui aura lieu au nord de l’Allemagne pour bloquer une des plus grosses usines de production d’engrais chimiques en Europe et remettre en cause la légitimité de l’agriculture industrielle. Un bus s’organise depuis la Belgique (du 20/09 au 25/09).

Dimanche 14h-15h30
Espace Ateliers : Quelles techniques agricoles pour s’adapter au changement climatique ? Atelier de partage de savoir-faire avec témoignages d’agriculteurs flamands qui expérimentent des techniques agricoles pour s’adapter au changement climatique. L’occasion de discuter également de comment obtenir un soutien des pouvoirs publics pour ces techniques ? Avec le Boerenforum (Syndicat paysan flamand)
Espace Projection : Marche pour une migration hospitalière Projection-débat sur le thème des travailleurs migrants en agriculture. Migrations libres – collectif de solidarité aux personnes réfugiées – organise une longue marche de Liège à Chiny pour sensibiliser aux réalités migratoires et valoriser les pratiques solidaires. La marche passe par La Petite Foire …

Dimanche 15h30-17h 
Grand chapiteau : LA conférence des Barbu.e.s  ! Qui sont-elles/ils, celles et ceux qui ont (ou vont) transmis (transmettre) leur ferme, leur savoir et savoir-faire mais aussi leur militance ? Comment envisagent-elles/ils et ressentent-elles/ils cette passation entre de jeunes mains, familiales ou non ? Partage d’expériences et de vécus…
Espace Ateliers : Traction animale : un pas plus loin !, avec les Meneurs (également en démos sur La Prairie) – Au delà du débardage en forêt : de l’aide sur les maraîchages, de l’entretien d’espaces publics,… quotidien, pistes de réflexions et témoignages du Groupe des Meneurs de traction animale

Le MAP, Mouvement d’Action Paysanne (www.lemap.be) est l’organisateur de La Petite Foire, en collaboration avec de nombreux partenaires et plus d’une septantaine de citoyenNEs bénévoles.

Le MAP est une association de paysannes et de paysans, de citoyennes et citoyens qui ont créé une « École Paysanne Indépendante » (ASBL EPI) pour transmettre les savoirs et savoir-faire paysans. Le MAP et l’EPI s’attachent à faire reconnaître publiquement l’existence, le contenu et la spécificité de l’agriculture paysanne et de la profession de paysan


lpf_programme_affiche_version_web


 

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.