CADES: Manifestation des cobayes

Communiqué de CADES


Commission d'action pour le droit à un environnement sainDepuis 11 ans, le second terne de la ligne à haute tension Aubange Esch/Alzette fonctionne sans permis, et sans qu’aucun des ministres ayant eu en charge l’aménagement du territoire n’ait mis un terme à cette illégalité.

Ce ne serait pas un énorme problème en soi si les champs électromagnétiques ne présentaient aucun danger pour les riverains. Or les scientifiques émettent à ce sujet de sérieuses réserves. Dans les faits, on relève de nombreux cas de cancers et troubles divers chez les riverains des lignes à haute tension. L’OMS a classé les champs électromagnétiques dans la catégorie des cancérigènes possibles, notamment en raison d’un risque accru de leucémie infantile et de maladie d’Alzheimer.

Le Conseil d’État et le Tribunal de Première Instance d’Arlon ont relevé l’existence d’un risque grave et difficilement réparable et ont invité à la plus élémentaire prudence en proposant l’enfouissement ou le déplacement de la ligne incriminée.

Les communes concernées, Aubange et Messancy, ont émis un avis défavorable à un simulacre de demande de permis de régularisation de la part de la société Elia.

Qui plus est, les pylônes de la ligne concernée vont bientôt atteindre leur âge limite de 50 ans et devront être remplacés.

Toutes les conditions sont donc réunies pour obtenir enfin le déplacement ou l’enfouissement de la ligne illégale. Les riverains (environ 200 habitations) pourront enfin connaître une vie sereine comme tout un chacun.

Il ne manque que le courage politique nécessaire pour dire STOP à Elia et mettre cette société en face de ses responsabilités de pollueur payeur.

Aussi, c’est avec beaucoup d’espoir que nous vous invitons à nous rejoindre en masse à notre manifestation « des cobayes » ce samedi 4 mai à 14 h à Aubange (rue de Messancy en dessous de la ligne).

Avec gratitude,

Pour l’ASBL CADES, son président, André Galhaut


Cades Manifestation des cobayes


 

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.