Plus de 50 personnes à la conférence sur le sionisme

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le jeudi 16 novembre dernier à Arlon, plus de 50 personnes on assisté , à la salle Ysaye, à la conférence donnée par Pierre STAMBUL Vice-Président de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) et Sarah KATZ, membre de l’UJFP. 

L’objectif était de mieux connaître le fondement de l’occupation de la Cisjordanie et de Gaza, que la grande majorité des citoyens, de par le monde,  reconnait comme illégale d’abord, et comme anormale dans sa durée ensuite. Pour cela, il faut comprendre l’objectif de l’occupant israélien, en « démontant » le moteur de l’occupation, à savoir le sionisme. Celui-ci, bien antérieur à la Shoah, vise à imposer un territoire exclusivement juif, entre la Mer et le Jourdain. Actuellement, la moitié de la population, les Palestiniens, sont privés de l’essentiel de leurs  droits. Le sionisme est une théorie de séparation, cause de la situation inhumaine et catastrophique à Gaza. En conclusion, la question du sionisme est centrale comme l’était celle de l’apartheid en Afrique du Sud. Il est une fausse réponse à l’antisémitisme, et n’offre aucune issue, à terme,  pour les 12 à 15 millions de Juifs estimés dans le monde. « Sans dépassement ou rupture avec le sionisme, aucune paix juste n’est envisageable« , selon le conférencier.
Pour rappel, deux autres activités sont organisée prochainement dans le cadre du triste anniversaire des 50 ans d’occupation de la Palestine :

– le jeudi 23 novembre, à Habay (Ciné Le Foyer) à 20h00 : « Derrière les fronts« , une film de Alexandra DOLS, sur le thème de la résistance et de la résilience des femmes palestiniennes, suivies par la psychothérapeute Samah Jabr. Un débat sera ensuite animé par jean-Paul Bernard, psychothérapeute (Erezée), et connaisseur de la Palestine.

– le mercredi 29 novembre, à la Maison de la Culture d’Arlon (petite salle), à 20h00 : « Terres promises », par le Théâtre du public. La pièce aborde le sujet du vol de la terre au travers du parcours d’une famille ayant été contrainte à l’exil et effectuant un retour à Haïfa. Un débat est prévu en fin de spectacle.

Eric Jurdant
« Catalyseur » du Groupe ABP Luxembourg
0475/500 778
luxembourg@abp-wb.be
www.association-belgo-palestinienne.be

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.