Le tourisme industriel


Au choix: des poulaillers, parcs touristiques.

L’Ardenne méridionale, Wellin, Daverdisse, parking (Han-sur-Lesse, Durbuy…). Bièvre, qui vient d’être reconnue « parc naturel » s’y met aussi, en prenant comme modèle Durbuy : parc touristique avec accrobranche dans un bois « vierge ».

À Rochefort (Ave-et-Auffe) un projet poulailler de 9.600 poulets a été cassé par le Conseil d’État sur base de l’intérêt paysager.

Ce n’est pas la mer montante qui tue, mais l’industrie agricole et touristique, en Wallonie.

Et les collaborateurs de ces systèmes se mettent en route. Un villageois vient de me démarcher tel un éclaireur lobbyiste pour le compte de la finance pour faire admettre l’idée d’un « parc » sur Han-sur-Lesse avec des arguments tels que

  • « de toute manière, un jour ou l’autre, les grottes arriveront à leurs fins »,

  • « les voyages à l’étranger, c’est fini, donc le tourisme sera local »
    ou encore,

  • « les zones naturelles vont disparaître, les plans de secteurs vont être revus »,
    ou encore,

  • « aux grottes, on rêve de remplir la chavée de bisons ».

Josiane


Une chavée est une dépression, ligne de points bas d’un relief. Ce terme est appliqué à la région naturelle belge du Condroz à l’opposé d’un tige qui est une crête.. Les tiges et les chavées (condrusiens) sont presque toujours orientés du sud-ouest vers le nord-est, en parallèle avec la vallée de la Meuse qui marque la limite nord du Condroz.

Quant à ceux qui émettent des objections et s’opposent aux projets du domaine des grottes de Han, malheur à eux

Une riveraine avait introduit une procédure civile contre le domaine de Han. Elle a été déboutée et ne peut plus pénétrer sur le site, sous peine d’une astreinte de 500 €.

Elle avait analysé les plans : « je sentais que quelque chose clochait. J’y ai découvert qu’il était impossible pour les responsables du parc d’y implanter leur projet puisque celui-ci se situerait en… zone naturelle. Et, par définition, il est interdit d’y construire quelque chose, même par dérogation. Par la même occasion, j’ai remarqué qu’une partie de la plaine de jeux débordait sur la zone naturelle… Franchement, je me serais tue si les responsables du parc avaient réglé ce problème de parkings et de bruit en 2013… »

Elle avait introduit une action en justice en 2017. « La décision est tombée le 27 juin. Nous sommes déboutés. La juge a estimé qu’il manquait des preuves concrètes à nos arguments. »

Elle doit aujourd’hui payer 12 000 € de frais de procédure et ne peut plus entrer sur le domaine des Grottes sous peine d’une astreinte de 500 € par infraction constatée et prouvée. Le problème, c’est que le plan qu’elle a reçu via huissier n’est pas clair. « Sincèrement, je ne sais pas où je peux encore mettre les pieds dans le village. Je ne peux plus faire un demi-tour avec ma voiture sur un parking même si tout le monde le fait. ».


Le domaine et quelques incongruités :

« Nous attendons la finalisation de l’étude d’incidences. Nous tiendrons compte des objections de la population. La zone naturelle ? Sur cette partie, une zone est également dédiée aux loisirs Nous empiéterons le moins possible sur la zone naturelle,… » Brigitte Malou, administratrice déléguée du parc et des grottes

 

« La juge explique que nous ne déposons aucun constat objectif du préjudice que nous soutenons. Cependant elle ajoute que le parking sur une zone naturelle n’est pas permis. La faute est reconnue, mais ce n’est pas pour autant que la juge.. l’interdit »

 

H.A.N. , Hommes Animaux Nature

ce que ne raconte pas la publicité gratuite de la RTBF

Le 19 juillet 2016, un enfant de neuf ans et ses parents visitent la réserve d’animaux sauvages du Domaine des Grottes de Han. Ils n’en ressortent pas indemnes. Arrivé à hauteur du parc à sangliers, le gosse passe son bras au travers de la clôture pour les sustenter avec du maïs. La nourriture provient d’un distributeur mis à disposition du public. Et c’est l’accident. Un suidé le mord à la main, nécessitant l’amputation d’une phalange de l’annulaire.


 

Partager cet article ...

Une réponse à Le tourisme industriel

  1. Lee dit :

    Coucke, Nassogne, Durbuy, … l’ardenne vendue aux riches avec la bénédiction des notables locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.