Com’: union sacrée provinciale 2.0

Union sacrée luxembourgeoise.



Parfois, la presse « économique » nous apprend de biens curieuses tractations.
Ainsi, la lettre d’informations de « L’Écho » du 20 décembre 2017 nous révèle que trois de nos édiles politiques provinciales vont s’associer dans un nouveau projet.
Sébastien Pirlot, le bourgmestre – socialiste (?) – de Chiny, prépare sa reconversion dans le secteur de la communication. Le wavrien Stéphane Crusnière (PS) se lance également dans la partie.
 Soyons dans l’air du temps et créons une coopérative » : cette pensée a certainement traversé l’esprit vif du maître de la cité chinicienne. Ainsi Game of Com.EU est portée sur les fonts baptismaux.
Cela fait quand même très « société de com’ socialo ».
La citoyenneté, autre rengaine très tendance dans le climat délétère actuel, permet d’y palier et ouvre la porte à des adhérents d’autres horizons de l’entregent de pouvoir. Enfin, une société réellement pluraliste voit le jour.
Le nez des saints Benoît se pointent . Benoît Lutgen, président du « cdH », accessoirement chef de la bourgade de Bastogne (ou l’inverse) répond présent. Selon son entourage, il veut contribuer « à soutenir le secteur digital dans la province, en retard de développement, et de créer de l’emploi ».
Son homonyme pré-nominal, le très réformateur (de pensions) Piedboeuf ne voit pas de désagrément à y participer : « Je n’envisage pas encore ma reconversion, mais c’est vrai que j’ai mon expérience et ma connaissance du terrain. Je n’y ai pas vu d’inconvénient. »
Restait à trouver un compagnon vert : le montois Romain Miraglia, candidat Écolo communal en 2012, rejoint la troupe.

Oserions-nous rejoindre la conclusion de « L’Écho » : « Politiquement, cela sent la sortie du train d’atterrissage pour plusieurs responsables politiques partie prenante à cette société » ?

Source : La lettre d’infos de L’Écho du 20 décembre 2017


 


 

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.