L’allocation universelle, miroir aux alouettes ou solution d’avenir ?


Détails de l'événement


Même si elle est loin d’être nouvelle, l’idée d’une allocation universelle suscite un engouement croissant et donne lieu à des débats enflammés.
Qu’on l’appelle allocation universelle, revenu universel, revenu pour tous,… l’idée maîtresse demeure identique : verser périodiquement, et de manière inconditionnelle, une somme d’argent à chacun-e, pour lui permettre de vivre dignement.
Si la notion théorique est séduisante, sa mise en œuvre concrète reste bien hasardeuse. En effet, il y a actuellement autant de modèles qu’il y a de politiciens et d’économistes qui défendent le concept. Qu’ils soient libéraux ou socialistes, les partisans prétendent détenir la recette miraculeuse qui solutionnera la crise économique et sociale que nous connaissons. À l’opposé, les détracteurs freinent des quatre fers en misant plutôt sur une revalorisation de notre modèle de sécurité sociale.
Alors, à l’heure où se mettent place les premières expériences pilotes, il est important de rappeler que l’allocation universelle pose de nombreuses questions (sur le montant alloué, sur son financement, sur son existence en complément ou en remplacement de notre sécurité sociale,…) et que derrière ces interrogations, il est avant tout question de choisir le modèle social que nous voulons offrir à notre époque, avec en toile de fond, le rôle de l’État et la maîtrise des évolutions du marché de l’emploi.
C’est afin de vous permettre de mieux maîtriser les enjeux fondamentaux qui se cachent derrière cette question de l’allocation universelle que le Centre d’Education Permanente (Ceppst) vous invite à la conférence qu’il organise le lundi 19 juin à 20h à Arlon.

Entrée gratuite

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.