Nous soutenons le plan alternatif à Vivalia 2025!

Si nous soutenons ce plan, c’est d’abord parce qu’il rejoint largement la position que nous avons adoptée dès notre fondation en 2013, c’est-à-dire le maintien de 3 sites aigus (Marche — Libramont — Arlon) avec la spécialisation des sites et la centralisation (pharmacie) et l’uniformisation de certaines activités dans une logique de maintien de soins de proximité. 

Outre le maintien des 3 sites, des pistes concrètes et positives sont envisagées pour les sites de Virton (revalidation) et Bastogne.

Le coût de 136 millions d’euros est bien moindre que le projet d’une nouvelle construction qui n’est toujours pas localisée clairement et qui atteindrait au minimum 369 millions sans compter les infrastructures et les frais supplémentaires…

Ce que nous reprochons au plan Vivalia 2025, basé sur Marche et la création d’un nouveau site, c’est à la fois sur la forme un déficit démocratique édifiant avec la tentative en mai 2013 de faire adopter à la hussarde ce plan par un Conseil d’Administration de 30 personnes, 15 jours après sa première présentation et avec un minimum de débats…

Si ce plan est capital pour l’avenir des soins de santé dans notre province et d’un bon sens si indiscutable, pourquoi agir de la sorte ?

Seule la résistance de 2 administrateurs récalcitrants de la majorité provinciale a évité ce véritable coup de force…

Partisans de la consultation de la population, nous estimons cette manière de procéder lamentable.

Sur le fond, nous rappelons que l’option de 3 sites aigus a longtemps été défendue par les partis traditionnels luxembourgeois (jusqu’en 2011/2012) et restait une option envisagée dans le plan Vivalia 2025.

Fermer des hôpitaux de 300 lits (Libramont) ou 400 lits (Arlon) pour les transformer en simples polycliniques (il semble que l’option de kots étudiants avancée dans cette étude si « sérieuse » soit abandonnée) pour ouvrir un nouveau site de 600 lits au milieu de nulle part et toujours non localisé, a de quoi laisser sceptique…

La mobilisation inédite de 3000 citoyens dans les rues d’Arlon a montré ’inquiétude de la population devant l’éloignement de ses soins de santé et sa perplexité devant le coût d’un nouvel hôpital qui implique la fermeture de 2 hôpitaux où de lourds investissements ont été réalisés ces dernières années…

Les partisans du plan Vivalia 2025 prétendaient qu’il n’existait aucune alternative , la Ville d’Arlon et le plan du professeur De Wever , un expert reconnu, ont prouvé le contraire.

NOUS DEMANDONS UN référendum des citoyens luxembourgeois sur ces deux plans, après un large débat pour informer nos concitoyens sur les enjeux !

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com