À propos

Le groupe de réflexion GOAL ! (Gauche d’Ouverture pour une Alternative Luxembourgeoise ex-MG Luxembourg)

Un petit mot d’explication…

Après le constat d’échec et les turpitudes du Mouvement de Gauche, ses militants de la province de Luxembourg décident de le quitter. Ils fondent alors un groupe de réflexion pour défendre et promouvoir les valeurs écosocialistes de la Gauche Unie Européenne (Podemos /Syriza /Parti de Gauche /Die Linke /PTB – en observateur –… dans l’attente de la création ou de la reconnaissance d’un parti belge crédible porteur de ces valeurs.

Notre projet…

Un de nos objectifs : dynamiser et regrouper la gauche autour d’un projet ambitieux, ce que la gauche traditionnelle (PS/ÉCOLO) a abandonné, ils n’ont pour seule ambition que d’occuper le pouvoir.

Pour reprendre le slogan de Podemos lors des dernières élections « Quand avez-vous voté pour la dernière fois avec espoir ? », redonner espoir en offrant une réelle alternative à la politique d’austérité actuelle qui pénalise la grande majorité des citoyens au profit des plus riches. C’est essentiel pour éviter les dérives populistes de l’extrême-droite.

Le projet défendu par notre groupe est basé sur les valeurs suivantes :

  • L’écosocialisme organise à la production non en fonction de la seule recherche du profit, mais en fonction des besoins sociaux et des exigences de la protection de l’environnement. Dans le capitalisme vert, seul le profit est recherché et non l’intérêt général ou celui de l’environnement.
  • Nous estimons indispensable d’établir des normes sociales et environnementales de qualité valables pour tous.
  • La réduction du temps de travail permettra de lutter contre le chômage.
  • Une révolution fiscale rétablira l’équité au niveau des impôts entre les revenus du travail écrasés par la fiscalité actuelle et des revenus du capital scandaleusement privilégiés.
  • Nous refusons les logiques du tout sécuritaire, le recul des droits et libertés publiques et la stigmatisation de pans entiers de la population.
  •  L’indispensable transformation de notre société passe par la mobilisation la plus large aux plans politique et social, par des modes d’action qui favorisent l’intervention citoyenne et la participation de toutes et tous aux décisions qui les concernent.Notre démarche permet de débattre amplement, de sortir du fonctionnement habituel, de mettre en scène des propositions susceptibles de rassembler et de redonner de l’espoir au peuple de gauche.
  • L’union des forces politiques, syndicales, associatives, syndicales et intellectuelles sur des objectifs précis et unificateurs est indispensable pour créer les conditions de la mobilisation populaire.
    Nous affirmons notre volonté d’œuvrer à ce rassemblement.

Mais notre conception de la politique intègre aussi d’autres valeurs fondamentales :

Nous nous retrouvons dans la définition de la laïcité de Jean Jaurès

« Démocratie et laïcité sont deux termes identiques… il n’y a pas égalité des droits si l’attachement de tel ou tel citoyen à telle ou elle croyance, à telle ou telle religion, est pour lui une cause de privilège ou une cause de disgrâce. Dans aucun des actes de la vie civile, politique ou sociale, la démocratie/laïcité ne fait intervenir légalement la question religieuse. Elle respecte, elle assure l’entière et nécessaire liberté de toutes les consciences, de toutes les croyances, de tous les cultes, mais elle ne fait d’aucun dogme la règle et le fondement de la vie sociale. »

Enfin, face à la crise de confiance des citoyens face aux responsables politiques nous nous engageons clairement en faveur d’une démocratie délibérative où nous prendrons activement part aux décisions sur l’avenir de notre société.

Un exemple parmi tant d’autres : en Islande en 2011 un groupe de 25 citoyens tirés au sort sur base d’un appel aux candidatures a rédigé la nouvelle constitution. Ils ont l’occasion de se concerter pour trouver des compromis rationnels à condition d’être renseignés et de disposer de temps.

Et un contre exemple : une caste de (chefs) médecins privilégiés et des politiciens, peu à l’écoute de leurs ouailles, imposeront le plan Vivalia 2025 malgré une vive opposition de la population du Sud-Luxembourg.

Partager cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com